gadjo, un prince chez les manouches

Un film de FLORA DESPRATS
Produit par silex films

Synopsis

Louis de Gouyon Matignon a la singularité des personnages romanesques. Petit fils de marquis, costume, chevalière et études de Droit au Panthéon, il semble sortir d’un cliché cousu de fil blanc et de fleurs de Lys. Mais il est pourtant plus complexe qu’il n’y paraît. Il n’en fait qu’à sa tête.

A seize ans, il est malheureux comme une pierre. Dans son internat de garçons en Angleterre, il est le souffre-douleur. Pour adoucir sa réalité et tromper la solitude, il joue de la guitare et écoute du Jazz. Mais pas n’importe quel Jazz, celui à la fois mélancolique et gai des manouches et de Django Reinhardt. Un jour, sa guitare à la main, il décide de se rendre dans un campement tzigane, “comme ça, pour voir, pour parler de musique”. La révélation est immédiate…

L’hospitalité de ce peuple réputé hostile aux étrangers touche Louis en plein cœur. Il a trouvé une nouvelle famille. En plus des standards et des accords manouches, Louis apprend la langue, celle des brigands et des diseuses de bonnes aventures. A vingt-et-un ans, Louis devient l’auteur du premier dictionnaire Franco-manouche. A son sujet, la communauté se divise : entre ceux qui le remercient de garder ce savoir si précieux et les autres qui le fustigent.

Jonglant avec ses études de Droit, son stage au Sénat auprès d’un sénateur UMP et ses virées avec ses copains forains, Louis a décidé de faire avancer les choses à sa manière. Il veut se battre pour réduire les inégalités, en commençant par défendre le droit des manouches en France.

Louis est un caméléon qui n’oublie jamais d’où il vient. Dans une baraque à frites de la foire du Trône ou à un déjeuner au Sénat, il reste lui-même et fidèle à son idéal.

Il avance à grands pas dans une société en pleine mutation, en jouant avec ses codes et sans les réfuter. Il est à contre-courant et il le sait. Il est en paix avec ses idéaux et son ambition grandissante. Louis de Gouyon Matignon s’inscrit dans la lignée des nouveaux utopistes. Ils sont le reflet de notre époque et de ce qu’elle fabrique. Engagés, c’est leur fantaisie et leur originalité qui font évoluer les choses.